Au-delà des feux de la rampe, des beautés physiques, des courbes étonnantes de perfections, toutes les femmes sont les plus belles pour quelqu’un. http://wp.me/p7deBU-5E

Extrait (Lékeuran)

Yvonne_RydingAu-delà des feux de la rampe, des beautés physiques, des courbes étonnantes de perfections, toutes les femmes sont les plus belles pour quelqu’un. Certes, la nature ne donne pas la même apparence à toutes ses créatures. Certaines sont moins en santé que d’autres, mais la beauté des femmes dépasse l’apparence, outrepasse ce qui est visible à l’oeil. Elles sont féminines ce qui est une particularité de sensibilité au monde. Ce sont elles qui portent les enfants, les observent, les cajolent et les éduquent en tout premier lieu.

Miss Univers

Il ya certainement des hommes qui ont de par les circonstances su accomplir se devoir humain réservé naturellement aux femmes, mais l’homme qui ne réalise pas cette différence qui cherche à naître en lui même, manque le bateau de la vie.

J’ai surtout connu des hommes qui refusent leur côté féminin et de plus en plus de femmes qui, par contrainte de survie ou aussi par constitution de naissance autant que par choix, voudraient se cacher en elles la présence de l’autre.


logo-humour-de-mecsChez les hommes, car ce sont eux que j’ai côtoyés de plus à l’adolescence et dans mes milieux de travail, ce refus se transforme en mépris par peur d’être identifié à l’homosexualité. Et je parle ici d’une phobie puisqu’irrationnelle, ce qui se comprend parfaitement lorsque l’on considère l’histoire de l’humanité, le mépris de base de la femme et par voix de conséquence l’homopho3254164832_1_13_LehxzPMmbie, car pour un homme enfant, c’est risquer de se faire mépriser comme on méprise les femmes, se faire ridiculiser, intimider, rejeter, battre et même tuer quand ça n’est pas torturé.

Je puis me tromper, mais j’imagine qu’il puisse être plus difficile pour un homosexuel de se réaliser en tant que tel que pour une femme d’être femme, car bien que l’on tue l’un comme l’autre chez les plus imbéciles de la planète, la femme au moins ne peut être invité à devenir autre. Elle est.

«Personne n’est plus arrogant envers les femmes, plus agressif ou méprisant, qu’un homme inquiet pour sa virilité.» – Simone de Beauvoir

Si vous saviez comme ce mépris est répandu! Moi-même à l’adolescence je les considérais moins intelligentes, car c’est ce que j’avais appris. Ma jeune femme me reprochait les blagues sur les femmes qui fusaient dès que mon cousin le moins intelligent était présent. Je n’étais pas plus sage d’aimer rire de ces blagues.

Ça lui a certes fait beaucoup de mal, car un demi-siècle plus tard, elle en parle encore et n’a jamais pu comprendre que je ne pouvais être conscient du fait que c’était une forme de mépris. Après tout à dix-neuf ans, au Québec, en 1965 nous n’étions pas loin de la grande noirceur.

J’avais été éduqué par des parents religieux, de «bons» catholiques et à cette époque la femme était vouée à la cuisine. On ne l’éduquait pas. Elle ne servait qu’à faire des enfants, la popote et le ménage.

Je reviens toujours à cette réalité de l’âge réel de l’humanité en comparaison astrophysique de l’âge de l’univers qui est évalué à 13,82 milliard d’années et celui du genre Homo qui n’apparaît qu’il y a environ 2,8 millions d’années qui. Donc on évalue à dix ans en moyenne l’âge mental de l’être humain.. Comment voulez-vous que des hommes et des femmes enfants se comportent différemment de ce que l’on peut constater.

Un tout petit nombre a évolué vers l’adolescence et l’âge adulte mental. La très grande majorité en est encore aux jeux de guerre ou joue encore à la mère comme on disait. Ce qui en passant explique beaucoup des problèmes de couples comme ceux des nations.

L’on dit qu’il faudrait encore cent mille ans pour que l’humanité atteigne l’adolescence, treize ans. Imaginez! Après la cruauté des enfants il nous faudrait exister en tant qu’espèce, peut-être des millions d’années avant de s’extirper de l’arrogance de l’adolescence et combien pour attendre quelques sagesses?

Tous les jours, cette réalité se constate. Parlez avec un agent de quelques fournisseurs de service que ce soit lorsque vous cherchez de l’aide pour solutionné un problème et vous l’entendrez répondre comme un enfant.

RJe dois contacter mon fournisseur Internet assez souvent parce que certaines parties de son réseau et le principal serveur de ma localité sont trop âgés et me cause des tonnes de problèmes techniques chaque fois que j’ai vraiment besoin de puissance. Eh bien, j’ai beau expliquer de façon très cohérente la nature du problème en tant que programmeur analyste j’ai quand même certaines connaissances que la majorité de leurs clients ne possèdent. Croyez-le ou non, je dois répéter six fois. Lorsque je pose une question dont la réponse évidente devrait leur faire adopter une attitude de responsabilité, l’on ne répond pas à la question et change de sujet, joue sur les mots, me blâme moi ou mon équipement même si je puis prouver que tout a été dix fois vérifié et par les meilleurs, que tout ici est neuf. Voyez-vous ce sont des des comportements d’enfants qui refusent d’admettre quelque tort que ce soit. C’est de l’hypocrisie rhétorique.

Il n’y a certes pas qu’en ce domaine que ce phénomène se produit. En toute relation humaine jusqu’aux niveaux politiques internationaux. L’humanité se comporte comme un enfant inconscient des conséquences de ses actes, sans tuteur autre que les philosophes que presque personne en pourcentage ne se donne la peine d’écouter. Que voulez-vous, les enfants préfèrent jouer.

Pour en revenir aux femmes, elles aussi sont souvent des femmes enfants, mais, en général, beaucoup moins que les hommes, car on exige plus d’elles en terme de comportement alors que trop souvent l’on permet tout aux garçons.

Brook Lee (Miss Universe) and son Fynnegan - Photo by Howard Wise, JPI
Brook Lee (Miss Universe) and son Fynnegan – Photo by Howard Wise, JPI

C’est la peur des parents qu’elle se retrouve enceinte de par inconscience, ce qui arrive bien sûr, surtout dans nos pays où la liberté est mal comprise, les parents surchargés par les contraintes de survie, la croûte à gagner, la carrière, le matérialisme, le divertissement en excès, les médias manipulateurs, la gouvernance sans sagesse vendue au commerce international d’arme, de technologie, de science abusive comme l’industrie pharmaceutique entre autres. Des enfants qui sont incapables de penser au lendemain, à l’adolescence, à la vie adulte, au vieillissement, à la maladie et à la mort donc au sens réel de l’existence.

Ce sont les qualités de la féminité dont l’humanité a le plus besoin, la sensibilité aux autres qui finirait par éliminer les guerres et tous les abus de la violence autant physique, psychologique, morale et spirituelle.

0-Logo-DiableJ’arrête ici cet article, car le sujet de la violence et de l’abus spirituel demande trop d’espace pour être traité aujourd’hui. J’y reviendrai à ce phénomène enfantin où 84% des gens de la terre préfèrent croire en des pensées magiques que d’évoluer. J’en ai très long à dire sur le sujet, car mon vécu est celui d’un enfant ayant été consacré prêtre à l’âge de sept ans qui, comme tous les Québécois s’est éloignés des abus de l’Église catholique, qui a cherché en tout le sens de la vie, dans le plaisir, comme dans les sectes et qui a forcément été abusé à cause de sa naïveté, mais qui un jour a tout remis en question et compris que l’humanité fait fausse route par ses pratiques religieuses, sa crédulité puérile. Je termine donc sur ces mots.

  • Serge- Carmel Bourget (Lékeuran) à paraire avant noël 2016
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s